Où partir en road trip en France?

Pour vos prochaines vacances, plus besoin de cogiter, votre road trip est déjà tout tracé!


Parisiens, parisiennes, amis du grand ch'Nord, vous connaissez la chanson.

Vivre sous la pluie toute l'année c'est bien sympa, mais un bon road trip au soleil, ça ne se refuse pas...


Et dans la mesure où nombreux d'entre vous avez suivi mon périple loupé du mois de Mars, vous savez qu'il était grand temps de rattraper tout ça.


Ce mois-ci, nous sommes partis pour vous, dénicher des lieux magiques et insolites, mais aussi de bons restaus et activités qui ne manqueront pas de vous distraire et de vous déconnecter.


Mais tout d'abord, je réponds à LA question que vous avez été nombreux à me poser: Comment je choisis mes trajets?



COMMENT ORGANISER UN ROAD TRIP EN FRANCE?

Pour mes road trips en France, c'est un peu comme dans ma vie, moins je me pose de questions et mieux je me porte.

Si seulement je pouvais faire face à tous les aléas de ma vie comme ça, je me délesterais vraiment d'un poids! Mais ne nous dispersons pas...


La seule question que je me pose vraiment est la suivante "de quoi ai-de tout simplement envie?".

Visites culturelles, plages et soleil, découverte de lieux sauvages, sport, randonnées?


Une fois ce point élucidé, j'ouvre mon application "Google Map", et je zoom au maximum pour voir le nom des villes et villages de plus près.


Petite précision avant de continuer notre lecture, je ne parlerai pas ici des différentes façons de voyager ni de l'aspect financier, mais resterai concentrée sur le circuit en lui-même.


Pour notre semaine de vacances, "playa lovers" et sportifs que nous sommes, nous avions tous deux envie d'escapades sauvages et de beau temps.


Et pour être sûre de ne rien manquer de ce programme parfait, nous avons décidé de miser sur un trajet ensoleillé, et nous sommes naturellement dirigé vers le Sud Est de la France, en cherchant des lieux que aimerions découvrir.


Quelques zoom sur Google Map alliés à deux ou trois recherches Instagram plus tard, nous voici atterris à Grasse, dans une maison que nous avons loué sur Airbnb.

Cette petite ville, elle-même non dénuée d'endroits à visiter et située entre Menton et St Tropez, est parfaitement placée pour nous permettre de vagabonder d'un côté à l'autre de la Côte.


Enfin, nous avons opté pour la voiture comme moyen de transport.

D'une part parce que les billets de train étaient ridiculement hors de prix, plus chers que notre Airbnb, mais aussi parce que nous avions envie d'être totalement libres de nos mouvements.

Pas de panique, si vous n'avez pas de voiture, sachez que le TER vous emmène de ville en ville très facilement.


VISITER LYON EN UN JOUR

Si vous pensez que je vais me taper 9h de route sans faire de pause, vous avez craqué!


Hors de question d'arriver fatiguée et d'en perdre une soirée, d'autant plus quand il y a tant de choses à découvrir même sur notre trajet.

C'est ainsi que nous avons décidé de couper la route en deux, et de faire un premier arrêt à Lyon.

Une ville que j'ai toujours voulu faire découvrir à mon fiancé pour ses magnifiques couleurs et ses petites ruelles, dans lesquelles on aime se laisser perdre.

Avec des montées raides dont je lui parle depuis des années, attention, visite sportive assurée!



De l'incroyable Basilique Notre de Fourvière, classée monument historique, à la vue à couper le souffle depuis le haut des collines, ne manquez pas de découvrir l'un des plus grands symboles de la ville.

Avec deux perceptions totalement différentes mais tout aussi extraordinaires à la lumière du jour comme à la tombée de la nuit, la revisite en fin de soirée est vivement conseillée!


Sans oublier bien sûr que Lyon, c'est aussi la capitale de la gastronomie, et que vous savez maintenant quelle gourmande je suis...


Ainsi, pour un dîner aux saveurs gastronomiques sans vous ruiner, je vous propose un arrêt à la Brasserie de l'Est.


Dans les traces du chef étoilé Paul Bocuse, la Brasserie de l'Est, située au coeur de la ville, vous accueille au sein de sa terrasse spacieuse avec son menu simple, mais non dénué d'originalité.


Après une première journée de découverte visuelle, culturelle et gastronomique, nous reprenons au petit matin, notre route en direction de Grasse.

Mais avant d'arriver, je tenais absolument à surprendre mon fiancé par un arrêt à l'aveugle dans un lieu que je n'avais moi-même jamais encore visité.



LES SALINS D'AIGUES MORTES EN CAMARGUE
Cet endroit insolite, magique et dépaysant qui vous promet un voyage étourdissant au pays des merveilles.


Réputés pour son eau colorée, c'est notamment lorsque sa concentration est très élevée en sel, avant la récolte, qu'elle tient sa couleur la plus pigmentée.


Entre ciel et mer, au coeur d'une nature sauvage et préservée, les salins d'Aigues-Morte vous offrent un spectacle naturel hors du temps.


Le bêta-carotène, un pigment végétal se développant par photosynthèse dans une algue que l'on appelle "dunaliella salina", c'est en été que vous observerez l'eau dans sa couleur la plus rosée.


Les salins d'Aigues-Morte étant la première réserve de flamants roses en Europe avec 200 espèces d'oiseaux dont 157 protégées, c'est généralement entre les mois d'Août et de Septembre que vous les verrez en plus grand nombre.

Cependant, je vous conseille une visite loin des périodes estivales, afin de vivre pleinement l'instant présent, et de vous laisser enivrer par leur immensité.


Après nous être laissés porter par la magie des couleurs et les surprenantes dunes de sel, nous reprenons notre route rapidement en direction de Grasse pour ne pas trahir la réputation de ma ponctualité...


Mais soyez rassurés, nous avons été totalement émerveillés et avons profité de chaque instant de ce que le paysage nous offrait.



LES GROTTES DE BAUME OBSCURE

Le lendemain de notre "petite" escapade entre Lyon, la Camargue, Grasse et Monaco, le temps était peu clément.

Nous avons donc pioché dans nos activités que nous avions réservé pour les journées moins ensoleillées.


Il était une fois, un jour de pluie parmi tant d'autres lorsqu'on arrive de Paris, que nous avons été visité cet endroit magnifique que vous avez tous hâte de découvrir avec nous: Les Grottes de Baume obscure, à Saint-Vallier-de-Thiey.


Premièrement, il paraît évident qu'on ne va pas visiter une grotte un jour de pluie...Mais que voulez-vous, je ne m'appellerais pas Panthea si je ne faisais pas ce genre de conneries.

Deuxièmement, amis claustrophobes s'abstenir!

Je ne dis rien pour le moment et vous laisse découvrir par vous-mêmes, avec les photos que j'ai joint à mon article.


Maintenant que nous avons mis ces deux points au clair, nous pouvons nous lancer ensemble dans cette incroyable expédition souterraine.


C'est donc à 650m d'altitude et non moins de 60m sous terre, au coeur d'un vaste plateau calcaire, que nous entamons notre expédition pour le moins insolite.

Dès l'entrée, nous sommes totalement envoûtés par ce parcours étroit, qui nous appelle et attise davantage notre curiosité.



Envahis par des couleurs, des volumes et des textures que nous ne pouvons nous empêcher de toucher, les grottes de Baume Obscure trouvent leur spécificité dans leurs terrains très riches en calcaire.

À notre propre rythme, nous nous laissons éblouir au fur et à mesure de notre parcours par les bassins, les chutes d'eau, les cascades de calcites, les stalactites et les stalacmites.


Nous avançons pas à pas et nous laissons guider tantôt par des bruits d'eau, tantôt par la musique ou des animations sonores, accompagnés de leurs jeux d'ombres et de lumières.

Avec pour seuls guides les installations audio, nous étions à la fois heureux de faire la visite à notre propre rythme, mais dépendions aussi parfois des intervalles entre chaque explication.



À notre sortie des grottes, bien qu'un peu sonnés d'être remontés à la surface de la Terre, le soleil commençait à pointer le bout de son nez.

Nous décidons donc d'aller à Juan les Pins, comater sur la plage pour se requinquer!

Et bien que l'information en soi n'ait pas l'air importante, c'est dans celle qui va suivre que vous allez trouver tout votre intérêt.

Car tenez-vous bien, j'ai trouvé pour vous LE meilleur cocktail de Juan les Pins !!!


Les plages embauchant généralement du personnel saisonnier, je ne sais pas si il sera toujours aussi bon dans quelques mois.

Mais je ne pouvais pas non plus faire mon égoïste et garder pour moi l'une des meilleures Margarita que j'ai bu de ma vie.

Et c'est à Yolo plage qu'est attribuée la Palm du meilleur cocktail de l'année!

Pour peu que vous ayez comme moi, quelqu'un pour vous tenir le verre et vous donner la paille au bec, je vous garantis que vous allez vous régaler.


Nous rentrons à Grasse pour entamer un marathon de Walt Disney que je fais découvrir en ce moment à mon fiancé, et repartons le lendemain en direction de l'une des villes les plus populaires du Sud de la France.



NICE - MENTON EN UNE JOURNÉE

Ah l'air de la mer, les balades, les marchés aux fleurs, les cocktails et les galets qui s'enfoncent lentement mais ardemment sous la plante de vos jolis pieds...

Nice est l'une des quelques villes du Sud qui vous offre un panel d'activités et d'ambiances à la fois digne d'une grande ville urbaine, tout en gardant des allures de petits villages.

Avec ses restaurants, ses bars, ses grands marchés et ses boutiques shopping en tout genre, nous trouvons notre équilibre grâce à nos visites culturelles, la beauté des paysages et ses petites ruelles.


En bons parisiens que nous sommes, c'est tout naturellement sur la promenade des anglais, près de la mer, que nous entamons notre balade, en nous dirigeant doucement vers le marché de la cours Saleya, pour sillonner ensuite dans les ruelles du vieux Nice.


Submergés par les bruits et les odeurs du marché ainsi que par l'ambiance des bars qui nous entourent, nous nous laissons tenter par quelques fruits de saison pour continuer notre promenade jusqu'à nous perdre dans les allées.



Pour terminer, nous déjeunons dans un petit boui-boui non loin de la place Massena et clôturons enfin notre visite à la Colline du Château, pour profiter d'une vue panoramique et reprendre la route en direction de Menton.


MENTON

Je dois vous avouer que mon fiancé et moi n'avons pas du tout aimé cette ville.

L'atmosphère, les rues, je ne saurais pas vraiment vous expliquer...

Peut-être que nous avions un peu idéalisé cette ville ou qu'elle nous avait été sur vendue!


Pour tout vous dire, nous avons eu l'impression d'être partis de Nice pour retrouver un peu la même chose, avec en prime, un petit bout de plage envahie par une atmosphère très urbaine, mélangée à ce que je déteste le plus à Monaco, le trop plein d'immeubles et sa surpopulation.



Je dis d'ailleurs souvent de Monaco que, si ils le pouvaient techniquement, ils construiraient des immeubles sur d'autres immeubles, tant la vision panoramique depuis le rocher de la Turbie est choquante de par sa densité.


C'est donc sans nous attarder à Menton, que nous repartons pour Grasse afin de préparer au mieux notre dernière escapade, et pas des moindres...


VISITE DES GORGES DU VERDON


Après une dernière journée de repos complet sur les transats d'Antibes à siroter nos fabuleux cocktails, nous faisons à nouveau nos valises pour repartir en direction de Paris.

Mais comme sur le même principe qu'à l'aller, nous nous arrêtons sur notre route pour visiter un endroit que je rêvais de découvrir depuis des années, les Gorges du Verdon.


Après l'un des trajets les plus longs que nous ayons eu à parcourir tant les routes étaient étroites et monotones, nous commençons enfin à entrevoir la beauté des paysages que nous offre le lac de Sainte-Croix, où je vous conseille de faire un arrêt quand la route vous le permet.

Après une pause bien méritée pour contempler ce lac majestueux d'une étendue de non moins de 22km2, nous arrivons enfin sur le lieu le plus attendu de tous, celui qui vous a non pas fait voyager mais carrément rêver, notre fabuleuse excursion dans les Gorges du Verdon.


Impossible d'y accéder sans voiture à moins de vouloir se lancer dans une bonne, très bonne randonnée, nous rejoignons enfin notre point de départ, la base Yannick.


Nous arrivons instantanément dans une ambiance "Isla bonita", où nous avons le choix d'entamer la visite en louant des petits bateaux à moteur, des paddles, des canoës-kayaks ou encore des pédalos.

Je vous laisse deviner quelle option nous avons choisi et avons assez rapidement regretté...


Vous nous connaissez un peu maintenant, et vous savez que pour l'un comme pour l'autre, toute opportunité est bonne à prendre pour transpirer.

Mais pas cette fois!


Car malgré notre endurance et notre amour pour le sport, après 2h30 à pagayer de façon bien dynamique, nous étions plus concentrés à ne pas nous décourager à rejoindre un jour la terre ferme, plutôt que de nous laisser transporter par la beauté des paysages.


Ne vous y trompez pas, les Gorges du Verdon sont un endroit magnifique pour les sportifs amoureux de l'eau, randonneurs ou amateurs d'escalade. Mais pour une fois, nous n'avions pas envie d'y aller pour ça.


Cependant, rien ne pouvait nous empêcher de nous ébahir et d'avoir le souffle coupé face à tant de pureté et de beauté dont le canyon nous entourait.


Envahis par près de 700m de hauteurs à certains endroits, nous sillonnons la rivière en nous laissant bercer par le bruit de l'eau et la sensation du vent qui nous caressait.

Des couleurs envoutantes aux reflets sur les falaises, à la fraîcheur de l'eau sur ma main que je laisse doucement glisser, nous vivons un moment de pur bonheur et de sérénité.



Submergés par les roches que nous prenons le temps d'admirer dans chacune de leurs rainures, nous redescendons de notre kayak totalement déboussolés par une telle intensité.

Quelle gratitude pour les petits êtres que nous sommes face à la puissance d'une telle nature...


Pour terminer, je prévois de retourner visiter les Gorges du Verdon dans les deux conditions.


La première serait de louer un bateau à moteur et d'y passer une demi journée avec une longue pause déjeuner pour profiter pleinement du paysage sans aucun effort.

La deuxième, si le canyon est accessible en cette période de l'année, serait de visiter les lieux en hiver, dans une ambiance de grand froid voire si possible enneigée...



Nous reprenons finalement notre route avec dors et déjà beaucoup de nostalgie en direction de Paris en passant notre dernière nuit à Lyon.

Nous aurions aimer nous arrêter dans une ville que nous ne connaissions pas, mais nous étions fatigués par nos heures de route et nos recherches de nouvelles destinations.


Et c'est ainsi, que nous terminons une semaine de vacances qui nous ont à la fois détendues et nourries...


Love & Gratitude







6 commentaires

Posts similaires

Voir tout