top of page

Bien choisir son entourage

Je n’avais jamais imaginé que le simple fait de passer un moment avec quelqu’un pouvait avoir un tel impact sur ma forme physique et mentale.


L’année dernière, dans mon désir de développer une vie toujours plus sereine, j’ai commencé à être particulièrement sensible à mon entourage tant dans le choix de mes activités, que le confort de mon intérieur ou l’impact des personnes qui m’entourent.


Dès lors, j’ai su repérer très rapidement les signaux qui indiquaient que j’entretenais une relation toxique, une relation énergivore et qui, parmi ceux qui m’entourent, a tendance à être constamment négatif.



Les relations toxiques


Vous l’aurez remarqué je parle bien de “relations” et non de “personnes” toxiques.


En effet, à moins que la personne ait un problème pathologique ou qu’elle veuille délibérément vous porter atteinte, c’est surtout la relation que nous entretenons avec elle que nous appelons “toxique”.

L’an dernier, j’ai réalisé que j’entretenais une relation pas si saine avec une personne que je pensais être une amie.


En réalité, certains signaux m’avaient alerté lors de nos tous premiers échanges il y a quelques années, mais j’avais choisi de ne pas les écouter.

Après une “dispute”, qui s’apparentait plutôt à une punition par le silence et des réponses plus sèches qu’à son habitude, nous avons passé quelques mois sans nous parler.

Ces mois ont été finalement très bénéfiques puisqu’ils m’ont permis de faire un rapide bilan de notre relation.


J’ai aussi choisi d’écouter cette frustration que je ressentais chaque fois que je parlais de quelque chose qui m’inquiétait.

Lorsque dans ses réponses, elle minimisait ou dévalorisait mes émotions par des phrases qui paraissaient anodines telles que “mais non je suis sûre que c’est dans ta tête” ou “oh t’inquiètes pas ça va passer”.

Bonjour la positivité toxique!


Enfin, j’ai aussi choisi d’écouter ma petite voix intérieure qui se rappelait que je n’avais jamais été complètement à l’aise avec cette personne, que j’avais toujours le sentiment de marcher sur des oeufs et que finalement, je n’avais jamais été totalement moi-même.


C’est pourquoi lorsqu’elle est revenue vers mois quelques mois plus tard, bien qu'elle m'ait présenté ses excuses, j’ai décidé de ne pas donner suite à notre relation.

Bien que nous ne soyons aujourd’hui pas en froid, j’ai compris que ce n’était pas le type de relation que je souhaitais dans ma vie.


Les personnes énergivores


Il y a quelques mois, j’ai également décidé de couper les ponts avec la personne la plus énergivore de mon entourage!

Une personne qui trouvait des problèmes dans TOUT ce qu’elle vivait et qui inconsciemment, au-delà même de les chercher, semblait tout mettre en oeuvre faire pour les créer…


En réalité, c’est comme ça que notre relation avait commencé.

Elle m’avait appelé après des années pour un souci professionnel alors que nous n’étions que des connaissances avant cet appel.

Puis, j’ai été prise au piège…


Au fur et à mesure qu’elle m’appelait, je réalisais que nos conversations n’étaient pas des échanges mais de vraies séances de psychothérapie durant lesquelles nous passions des heures à ressasser ses problèmes

Comme c’est une fille sincèrement gentille, j’étais d’abord à l’écoute et heureuse de pouvoir l’aider.

Mais plus la relation avançait, plus elle se renforçait dans une amitié à sens unique que j’entretenais sans m'en apercevoir.


J’étais devenue la personne en qui elle puisait sa force, à tel point que chaque fois que nous passions du temps ensemble, je me sentais totalement épuisée et vidée de toute mon énergie.

Son mal-être transparaissait également dans ses attitudes, ses comportements, ses conversations, ses interactions sociales et même son intonation!


Un mélange détonant qui était devenu pour moi si oppressant que je n’ai pas pu faire autrement que de complètement couper les ponts.


Les personnes négatives


Je suis sûre que vous avez déjà mis le doigt sur certaines personnes de votre entourage!


Ces personnes qui ont rarement un mot positif et trouvent toujours quelque chose à dire sur tout ce que vous dites, tout ce que vous faites et tout ce que vous souhaitez entreprendre.

Celles qui après que vous ayez ENFIN trouvé la solution, l’idée de génie ou la tenue de vos rêves, vont venir tout mettre en oeuvre pour vous décourager avec leurs objections et leurs négativités.


Mais n’oubliez jamais qu’à travers leurs objections, ces personnes expriment leurs propres peurs, blocages et croyances limitantes…

Je ne suis évidemment ni contre les objections, ni contre les débats dont les idées s’opposent, bien au contraire SI, ces échanges sont productifs et ont pour but de réfléchir ensemble à apporter des solutions.

Cependant, lorsque je me lance dans un projet, qu’il soit professionnel ou personnel, je le fais en pleine conscience et je n’ai besoin de personne pour me dresser une liste de tous les futurs obstacles et difficultés que je vais devoir surmonter.


Dans ce cas précis, je n’ai évidemment pas coupé les ponts, à défaut de ne plus être très entourée vue le nombre de personnes développant leur négativité bien plus que leur capacité à être positives…

J’ai toutefois décidé de ne pas évoquer certains sujets avec certaines personnes.


Lorsqu’il s’agit de mes projets, je souhaite m’adresser à des personnes à l’écoute, motivantes et inspirantes.

Il est vital pour moi d’avoir dans mon entourage, des amis ou des connaissances capables de me dire “si c’est ce que tu veux, donne toi les moyens et fais le”.


Bien choisir son entourage, c'est s'assurer d'être soutenu dans les situations dans lesquelles vous en avez besoin, mais aussi d'être inspiré par des personnes motivantes.

C'est accepter l'idée que nous ne sommes pas obligés d'être proches des gens simplement parce qu'ils sont gentils, mais parce que la relation nous apporte quelque chose mutuellement. Amour, soutien, écoute, entraide, encouragements, le tout sans jugement.


Aujourd'hui je reste très à l'écoute de ce que je ressens, je n'hésite pas à exprimer mes frustrations à mes amis et à réajuster, si nécessaire, mes relations.


6 commentaires

Posts similaires

Voir tout

6 Comments


Quelqu'un qui veut juste être rassurant/réconfortant, ce n'est pas forcément de la "positivité toxique". L'interpréter de cette manière c'est justement voir le mal partout, exactement comme la personne que tu as décrite.


Ensuite, je suis d'accord sur le fait qu'il faut s'écouter. Ce n'est pas normal de voir ou parler à une amie pour se sentir vider, fatiguer ou stresser. Parfois oui, si la personne traverse une période difficile et qu'elle a besoin de soutien, mais cela ne doit pas être récurrent. Certaines personnes ne vont jamais bien, et utilisent les autres pour se plaindre en permanence, c'est comme tu le dis "une amitié à sens unique".


Je me méfie aussi énormément des personnes qui vont toujours dans mon sens,…


Like
PANTHEA
PANTHEA
Feb 12, 2023
Replying to

Je suis assez d’accord avec ce que tu dis.


C’est très important de s’entourer de personnes différentes, c’est aussi ce qui nous fait grandir. Personnellement je pense qu’on peut avoir des objectifs radicalement différents mais avoir les mêmes valeurs, se respecter et ainsi partager autour de sujets différents avec des visions différentes.


Par contre j’insiste sur le fait que dire à quelqu’un que quelque chose qu’il ou elle vit « c’est dans sa tête » c’est extrêmement toxique.

Pour peu que le mal-être soit très profond c’est violent pour la personne en face de minimiser voire dans ce cas prétendre que ce qu’il ou elle vit n’existe pas.

Il serait plus judicieux de poser des questions ou parfois simplement être à l’écoute.


Like

Nina Mirani
Nina Mirani
Feb 10, 2023

Je dis ca aussi parfois "mais non je suis sûre que c’est dans ta tête" 😂

Like
PANTHEA
PANTHEA
Feb 12, 2023
Replying to

Attention à ce type de réponse qui peuvent être très difficile à vivre pour la personne en face qui vit un vrai mal-être que l’autre lui dit ne pas exister 🫶❤️

Like

sebbriand2010
sebbriand2010
Feb 10, 2023

Tu as raison, à nous de bien s’entourer et de choisir nos relations ✨

Like
PANTHEA
PANTHEA
Feb 12, 2023
Replying to

C’est pas évident et ça peut prendre du temps 🫶

Like
logo du site PANTHEA
bottom of page