Une semaine pour ralentir mon rythme de vie

Entre mon travail, la recherche d'un deuxième job pour la rentrée, la préparation du mariage et ses imprévus, les travaux que nous avons entamés nous-mêmes, l'organisation des vacances, et bien sûr l'organisation quotidienne, mon cerveau et moi vivons actuellement à 1000 à l'heure.


Vous connaissez ce sentiment de surchauffe durant lequel vous avez l'impression que vos pensées vont plus vite que ce que vous pouvez réellement assimiler?

Après un trop grand nombre de to do lists éparpillées dans l'application Notes de mon téléphone, des vérifications incessantes pour être sûre d'avoir bien noté ce que j'avais déjà noté, ainsi que la sensation permanente d'oublier la moitié des choses que j'ai à faire alors que j'ai tout organisé...

Le tout saupoudré de crises d'angoisse et d'une belle série d'insomnies, il est temps d'appuyer sur le bouton "pause" et de tout arrêter.


C'est décidé, cette semaine je ralentis mon rythme en reprenant une routine correspondant à mes besoins du moment, pour me faire du bien et me permettre ainsi de libérer de la place dans mon cerveau et d'attaquer mes to do lists sereinement.



POURQUOI INSTAURER UNE ROUTINE


NON, pas la fameuse routine dont vous avez déjà mille fois entendu parler...


Pendant des années, ma routine était celle du livre "Miracle Morning" de Hal Elrod, un très bon livre d'ailleurs que je vous recommande de lire, en y apportant vos adaptations personnelles.

Puis, en raison de nombreux changements de rythme dû à ma reconversion professionnelle, mais aussi à dû la fatigue et quelques confinements, j'ai cessé cette routine et me suis laissée peu à peu envahir à nouveau par mon quotidien.


Cette semaine, il n'était pas question de faire une routine à la "Miracle morning" qui préconise un réveil à 5h du mat' avec un enchaînement d'activités bien spécifiques, mais simplement de trouver celle qui me permettrait de ralentir mon rythme et d'écouter mes besoins.

Tout simplement, une routine qui me ferait du bien.


Car contrairement à l'idée que l'on se fait de celle-ci, elle doit être ni contraignante ni source de frustration, mais bel et bien s'adapter à VOTRE rythme pour vous accompagner chaque jour à vous épanouir davantage.


MA ROUTINE MATINALE


Il fut un temps où je n'étais vraiment pas du matin!


Et quand je vous dis "vraiment pas du matin", je veux dire que le réveil à 9h était pour moi une vraie torture.

Jusqu'à ce que je fasse du sport à 5h30 en entamant le "Miracle morning", et que le mot "torture" prenne réellement tout son sens.


Blague à part, le "Miracle morning" a complètement changé ma vie. Je répète, le "Miracle morning" a COMPLÈTEMENT changé ma vie.

Et bien que j'ai arrêté cette routine là depuis quelques mois, si il y a une chose que j'ai retenu et que je souhaite continuer à vie, le réveil tôt le matin.


Il n'y a certes pas de sens pour moi en ce moment de me réveiller à 5h en raison de mon rythme de vie, mais les réveils dernièrement se faisant plus tardifs, j'ai bien senti qu'ils contribuaient fortement à ce sentiment que tout se bouscule dans mon cerveau.

Lire aussi: Je vous dévoile mes astuces pour réussir mon année

L'application Sleep Cycle



J'ai décidé de remettre en route mon application "Sleep Cycle" que j'enclenche le soir pour m'aider à m'endormir tantôt avec le son des vagues tantôt avec une simple musique.

Un son qui dure juste un temps et qui semble m'apaiser particulièrement, puisque je le remets parfois en marche dans la nuit pour lutter contre mes insomnies.


Mais ce qui me plaît encore plus, c'est que l'application gère mon réveil en fonction de l'alarme que j'ai installé la veille.

Elle détecterait selon ma respiration et mes mouvements, le moment le plus opportun pour enclencher l'alarme jusque 45 min avant l'heure installée; ce qui permettrait un réveil plus en douceur.


Est-ce que ça fonctionne? Ça dépend ce qu'on en attend...


Mais je ne vous ai jamais menti, et dire que je me réveille tel Blanche Neige après une longue sieste sans pareil serait loin de la réalité.

J'admets cependant que l'application a une très bonne détection.

L'alarme se déclenche souvent lorsque je tourne beaucoup dans mon lit ou que je me sens déjà à moitié éveillée.

Mais ce n'est évidemment pas grâce à elle que je me sens plus en forme au réveil.


J'ai en plus la satisfaction de regarder l'analyse de ma nuit de sommeil chaque matin avant de sortir de mon lit.

J'en ai fait mon petit rituel pour un réveil en douceur, pendant lequel je lis combien d'heures j'ai dormi, quelle était ma qualité de sommeil, et écoute les ronflements de Scarlett enregistrés tout le long de la nuit, comme si c'était les miens...


Vide à l'extérieur, vide à l'intérieur


Réveil entre 6h30 et 7h, j'essaye de reprendre mon rythme sans trop traîner au lit et je commence ma journée par ce que j'appelle, faire le vide.


Non non, je ne vous parle pas de méditation, chose impensable pour moi depuis quelques temps dû à l'hyper activité de mon cerveau, mais littéralement de faire le vide autour de moi, dans mon appartement.


Plier le linge propre, faire la vaisselle, ranger ce qui traîne, bref, pour mon cerveau, le vide à l'extérieur c'est le vide à l'intérieur.

J'éprouve une grande satisfaction à entamer mes journées par du rangement, activité mécanique qui ne sollicite pas mes neurones au réveil, mais qui contribue à mon bien-être pour le reste de ma journée. Car oui, mon lieu de vie est également mon lieu de travail et autant vous dire que j'ai besoin de m'y sentir comme dans un cocon tout au long de la journée...


Mon soin à l'huile de coco, le oil pulling


Je me suis remise aux bains de bouche à l'huile de coco!

Un des rares soins que j'ai réussi à tenir dans le temps et que j'ai arrêté en même temps que mon pot s'est terminé.


Et pour ne pas m'ennuyer pendant que je l'effectue et pour optimiser mon temps, quoi de mieux que de le faire pendant mon rangement?


Je l'effectue tous les matins entre 5 et 10 min à jeun, pour un effet anti bactérien, anti inflammatoire et anti-fongique naturel, notamment pour lutter contre la présence de candidas albicans (champignons pour les intimes), mais aussi pour une sensation de douceur et de propreté qui me fait vraiment kiffer.


Il est conseillé de mastiquer et de faire tourner l'huile de coco minimum 15 min dans la bouche pour en bénéficier des bienfaits.

Personnellement, je trouve ça bien trop long et suis déjà très satisfaite du résultat après seulement 2 jours de bains de bouche.

Associé à un brossage de dents tout de suite après avec mon dentifrice naturel de chez Weleda, je sens déjà moins de tartre et apprécie cette sensation de dents plus lisses.


Lorsque vous avez terminé, attention à ne pas recracher l'huile de coco dans l'évier afin d'éviter d'encrasser les canalisations.

Voir aussi: Bien-être, mon rituel matinal

Mes affirmations positives


Un autre aspect que j'ai souhaité gardé de ma routine du "Miracle morning", est la récitation d'affirmations positives.


Le cerveau n'ayant pas de notion de temps, il assimile chaque message que vous lui transmettez, qu'ils soient positifs ou négatifs.

Ainsi, chaque matin, je répète à voix haute quelques affirmations pour reprogrammer mon cerveau et changer mon comportement concernant certains sujets ou situations auxquels je suis sensible actuellement.


Cependant, il ne suffit pas de les réciter bêtement comme si vous vouliez apprendre quelques chose par coeur.

Il est important de les exprimer en conscience, et en vous connectant à l'émotion que l'affirmation vous procure en même temps.

Visualisez ce que vous souhaitez ressentir pour le ressentir vraiment.


Une phrase qui m'a sauvé la vie lorsque je faisais des crises d'angoisse à répétition en 2018 était "Mon corps est sain et plein d'énergie".


Chaque fois que je me sentais partir dans une crise d'angoisse, je commençais évidemment à me répéter que je ne me sentais pas bien.

Après avoir découvert le principe des affirmations positives, je me reprenais aussitôt en répétant sans cesse "Mon corps est sain et plein d'énergie, mon corps est sain et plein d'énergie", jusque'à ce que celui-ci se calme et que je revienne doucement à mon état normal.


Prendre le temps

Si j'ai assez de force, je fais une séance de sport.

Mais depuis que je ne pratique plus le "Miracle morning", j'ai perdu l'habitude de faire du sport au réveil, et une fois cette habitude perdue, il m'a été difficile de la réintégrer dans ma routine matinale.


En me réveillant entre 6h30 et 7h et en démarrant le travail à 9h depuis chez moi, il me reste généralement un peu de temps pour me détendre et faire ce que je veux.

C'est souvent le moment où je décide de lire un peu ou de boire mon infusion en préparant tranquillement mon espace de travail.


C'est en tous cas un réel plaisir pour moi d'entamer mes journées calmement, en ayant fait le vide et en ayant pris mon temps.


Et pour ceux qui me diront que c'est facile lorsqu'on se lève tôt, rappelez-vous que je n'étais pas une lève tôt.

Mais la satisfaction d'avoir déjà vécu une demi journée à 9h seulement valent tous les sacrifices de réveil du monde.


MA ROUTINE DU SOIR


Préparer sa journée dès le matin dans le calme et en prenant plaisir c'est déjà vraiment bien.

Mais je pense qu'il est tout aussi important de déconnecter son cerveau et d'évacuer certaines émotions après des journées qui, disons-le clairement, sont pour la plupart d'entre nous, très stressantes.


S'occuper des enfants, faire des courses rapidement après une réunion qui vous a cassé la tête pendant 3h et avant que le supermarché ne ferme, se faire compresser dans le métro... Toutes ces petites choses quotidiennes qui paraissent anodines mais qui agressent bel et bien notre cerveau.


Et tout comme notre matinée, même si nous sommes happés par un rythme effréné le soir en rentrant chez nous, prenons un instant pour déconnecter et faire redescendre le stress de notre journée.


Ici encore, j'ai adapté ma routine du soir en fonction de mon rythme et de mon cadre de vie.

Mais j'aimerais tout de même soulever un point:


C'est à vous de faire la différence entre une activité qui vous fatiguera davantage, ou celle qui vous demandera de vous motiver au départ pour finalement vous faire du bien.

Une balade en nature



Ce qui semblait être de l'ordre d'une souffrance chaque soir en rentrant du boulot, AKA, sortir mon chien pour sa balade après une journée de m****, s'est avéré être l'un de mes moments préférés.


Je n'oublierai jamais la première fois que j'ai ressenti les bienfaits de la balade sur mon cerveau.

Je me rappelle encore rentrer chez moi à reculons tant je ne voulais pas sortir Scarlett, puis littéralement sentir mon cerveau lâcher-prise, déconnecter et prendre plaisir après 20 min de marche.


J'avoue ne plus éprouver une telle satisfaction aujourd'hui en me baladant à Paris; j'ai besoin d'être envahie d'espaces verts et d'écouter le calme que m'offre la nature.

Mais que vous soyez en forêt ou en zone urbaine, la marche est un excellent moyen de décompression.


Ainsi, si vous avez des responsabilités mais que vous pouvez trouver quelqu'un pour vous libérer seulement 30 min de votre temps en fin de soirée, fiancé, mari ou voisin(e), vous pourrez profiter des bienfaits d'une promenade apaisante.


Une séance de pilates


Depuis quelques temps, je fais mon sport en rentrant de ma balade et juste avant de diner.


J'ai le sentiment d'avoir réveillé mon corps en marchant et je mange très peu le soir, ce qui me permet de gagner du temps en ce qui concerne la préparation des repas.


Je vous en ai déjà parlé, le pilates est pour moi une activité tant sportive qu'un moment de méditation.

La concordance des mouvements avec la respiration et la concentration que cela demande, me permet de déconnecter complètement tout en augmentant mon rythme cardiaque et en ralentissant l'activité de mon cerveau.


Lire aussi: Le pilates, un mode de vie

Un sport dont je ne peux plus me passer et que j'ai encrer comme un rituel au minimum trois fois par semaine.


Par ailleurs, pour ceux qui aimeraient se mettre au sport le matin, le pilates est une activité que je recommande fortement, puisque lorsqu'elle est bien guidée, la séance s'intensifie au fur et à mesure et vous permet ainsi de réveiller vos muscles tout en douceur.


Ecrire dans mon journal

La dernière activité et franchement pas des moindres, me permet de décharger énormément de choses que j'ai accumulé au cours de ma journée.


Car au delà d'emmagaziner un grand nombre d'informations, nous accumulons surtout un espèce de gigantesque pot pourri d'émotions.

Et rien de mieux que l'écriture pour nous permettre d'évacuer sans retenu.


Il ne m'était pas évident de poser des mots lorsque j'ai commencé à écrire.

Pas évident de me connecter à mes émotions, d'identifier ce que l'on ressent et parfois même de les exprimer, tout simplement.

Il m'a fallu du temps avant d'écrire autre chose que "je ne sais pas quoi écrire"...


Aujourd'hui, mes carnets sont mon refuge de décharge émotionnel.

Un moment de plaisir pendant lequel je me remémore les bons moments de ma journée et me débarrasse de mon pot pourri d'émotions.



Je suis actuellement au Jour 6 de ma nouvelle routine.

J'ai encore du mal à trouver mon équilibre, mais j'adapte mes envies en fonction de ce qui me semble me correspondre au mieux.


Ma nouvelle routine me permet cependant de jongler déjà plus équitablement entre mes responsabilités quotidiennes et mes besoins de prendre soin de moi, ou de déconnecter tout simplement.

Il n'est jamais simple de nous extirper de notre quotidien, mais nul besoin de nous octroyer un weekend ou une demi-journée pour faire quelque chose qui nous fait du bien.


Il suffit parfois d'un moment, d'une action ou d'une activité pour nous reconnecter à nous-mêmes et nous permettre ainsi, de recharger nos batteries.





1 commentaire

Posts similaires

Voir tout